SOUFFRANCES

S O U F F R A N C E S

L’ignoble

c’est son corps en refus

qui n’écoute qu’un passé révolu

(se livrer, petite fille, au pouvoir d’un adulte,

à l’étouffement des sentiments

sous la fascination)

Il y a toujours ce poids qui l’étouffe

qui l’oppresse

qui l’empêche de vivre pleinement

d’aimer

d’être une amante aimée

Elle te tuera peut-être

mais elle s’étouffe déjà

sous sa fausse gentillesse

qui épie ma souffrance

en silence

-trop heureuse de savoir sur moi les maléfices d’un passé

qui lui reste délicieux

En elle les orgies

les ogives de l’oppression

(elle regarde les sexes avidement,

ce sont les sexes de tous les pères qui veulent l’aimer,

croit-elle)

Elle compte.

Elle aime le nombre

-le nombril de son monde.

Elle est immonde.

Elle se refuse à moi

pendant des mois.

Elle parfume son sexe en cachette.

Un matin, elle le parfume devant moi

en me dévisageant.

Elle me montre qu’elle sera toujours à un autre

-le père voleur, le père violeur

Son violeur,

elle l’aime,

elle l’absout.

C’est moi qu’elle accuse de ne savoir assez

la violer

Elle joue de moi

Je suis son jouet

Sa jouissance me met en joue.

Elle est indécence qui se voile en émoi

Elle est ce yacht qui va partir sans moi

-et je la vois à bord

qui déjà mord un homme

Elle te téléphone

C’est l’amour que tu entends

Le ciel a de grandes traînées rouges

Le bonheur d’être

mais la fatigue d’avoir été

Aimer l’été

mais trop d’étés déjà ôtés!

Elle a volé ton été

Elle t’a violé

Elle s’enferme avec son père dans la maison

qui te rejette

Tu es un déchet

Elle t’insulte au téléphone

puis se reprend

Elle te ment

te rend dément

La souffrance est indigne

un signe décadent

Elle t’arrache les dents

Tu la fuis en silence

dans le fracas des mots

écrits et non-dits

Advertisements

A propos leuwers

poète, créateur des "livres pauvres"
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s