Le Rêve d’une Merveilleuse

La merveilleuse que j’aime

vient de Riga

et passe par Nijni-Novgorog.

Bakou et Varsovie l’attendent.

Kharkov l’accueillera

(mais là-bas on prononce « Kharkiv »).

La voilà déjà qui oblique

vers Minsk

et son avion fait demi-tour

vers Birmingham !

Advertisements

A propos leuwers

poète, créateur des "livres pauvres"
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s