MOI JE TE DIS QUE

Moi je te dis que

lepeintre en dit plus sur la page

que le poète reclus en ses mots qui l’encombrent

Le trait s’efface

le peintre se libère

Le mot, du poète, désespère

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Moi je te dis que

Edik Steinberg, modeste,

importe plus que

Saul Steinberg, prolifique

Art du peu, art du plus

Publicités

A propos leuwers

poète, créateur des "livres pauvres"
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s